La Petite Foire 2019
Biologique, locale et en circuit-court

Changer le monde à coups de paniers

Dimanche 13 octobre de 10h à 18h à la Halle Rolin à Néris les Bains a eu lieu la 3e édition de La Petite Foire, une foire de producteurs biologiques, locaux et en circuit-court.

Mais à quoi ça sert une petite foire bio, locale et en circuit-court? 
Pas seulement à faire un tour un dimanche d'octobre dans un joli marché coloré avec des producteurs locaux et de beaux produits. Pas non plus à faire une bonne action écologique une fois par an avant de retourner au supermarché le lundi.

La Petite Foire  sert à montrer que manger biologique, local et en circuit-court, c'est possible, c'est facile, c'est bon, c'est moins cher qu'on le croit et cela peut donc se faire toute l'année en prenant contact avec les producteurs ce jour-là pour profiter de leurs produits toute l'année. 

Tous les producteurs présents à La Petite Foire sont en agriculture biologique, locaux et vendent en circuit-court, c'est-à-dire le maximum en terme de qualité et d'exigence alimentaire. Si La Petite Foire place la barre si haut c'est pour montrer que c'est possible sur un territoire comme le bassin montluçonnais, comme sur la plupart des territoires français. Par ailleurs ces trois caractères vont ensemble pour permettre une agriculture durable et juste.

Mais surtout manger bio, local et en circuit-court au quotidien permet de changer le monde à coups de paniers. On permet à  des paysans de vivre. On améliore l'environnement grâce à une agriculture durable sans pesticides qui préserve la biodiversité et la favorise même. On peut créer une nouvelle forme de société. On peut aussi lutter contre le changement climatique puisqu'une telle alimentation permet de réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 22%.

Alors qu'attendez-vous pour faire enfin un acte simple qui peut tout changer? 

Tous les producteurs : bios, locaux et en circuit-court

Tous les producteurs sont bios, vendent en circuit-court et sont locaux sinon ce ne serait pas une agriculture biologique, locale et juste.
Vous pouvez les contacter aussi le reste de l'année en dehors de la petite foire : leurs coordonnées sont ici car vous et eux mangez chaque jour.

​Les maraichers du Jardin d'Eve à Chambonchard. Les maraîchers de l'amap dont vous pouvez suivre la visite en photos. Leur fait d'arme : régaler de leurs légumes les amapiens depuis 10 ans.

Villatte, des farines, des lentilles, du soja mais aussi des huiles de colza et de tournesol cultivés et transformés par Monika et Ulrich. A découvrir sur leur page, avec une visite de la  ferme en photos.

Clément Mariau paysan-boulanger d'Au four et au moulin fait bien plus : du champ à l'assiette. Alors venez découvrir ses pains, pâtes et autres spécialités faites avec les céréales qu'il a lui même cultivées, récoltées, moulues, pétries et cuites.​

Marie-Hélène Grammont de la Ferme de La Cipière, éleveuse attentionnée de porcs, d'agneaux et de vaches Ferrandaise, une variété ancienne et locale. Des viandes et des charcuteries artisanales.

Les volailles de Gennetines. Poulets, pintades, oeufs, tous élevés dans un magnifique élevage respectueux des animaux et de la nature Nathalie et Olivier Marty.

Le safran, les confitures safranées et les miels de Pascal Lhospitalier des Coutures safranées. Et oui, du safran creusois!

Julien Suenen maraîcher en agriculture biologique à Buxières sous Montaigut.

Les Pots d'Anne, toute une gamme de pesto, chutney, sauces, condiments, pâtes de fruits fabriqués avec amour (c'est écrit dessus) par Anne Vernis à partir des légumes et plantes bio qu'elle cultive, sèche et cuisine : de la graine au pot. A découvrir sur son magnifique site (en plus).

La Belle Plante, des paysans-cueilleurs, qui proposent des tisanes, des huiles essentielles et des eaux florales. Une belle manière de faire ses réserves de parfums d'été avant l'hiver.

Le ch'ti cabri, de délicieux fromages de chèvres produits par Antoine Lesay.

Frédérique Hel avec ses pains d'épices, ses nougats et ses miels qui sont d'onctueux bouquets de parfums cueillis pour nous par ses "filles", ses abeilles.

La brasserie Blondel-La Lubie, car pas de petite foire sans grande bière, à déguster et à emporter.

Les savons et cosmétiques au lait d'anesse de l'asinerie de la Vioune.

La spiruline, un nouvel aliment à découvrir venant tout droit de Lapeyrouse, par Spiruline des Volcans.

Sophie Leplongeon de La Charmhotte qui propose de délicieuses plantes aromatiques et médicinales.

La ferme des Gounelles, des légumes produits en permaculture à Chambérat. 

Artisans du monde, pour des produits biologiques et équitables que l'on ne peut produire localement.

Le Soudicy, la monnaie locale et complémentaire de l'Allier, sera présente pour découvrir cette monnaie et l'utiliser puisqu'il y aura un comptoir de change.

Une petite faim ou une petite soif... le Biocal et la Lubie

Si vous avez une petite faim à La Petite Foire, le Biocal, le food-truck d'Arnaud propose une restauration le midi et des crêpes tout au long de l'après-midi.

Quant à la buvette, c'est Adrien Blondel avec deux lubies à la pression, la blonde et, plus rare, la rousse. Je dis bien  la rousse pas l'ambrée  ou la triple mais la rousse uniquement disponible à la pression.Alors une belle occasion de la goûter. 

Le changement climatique, le GIEC et le Panier

Une bonne raison de se rendre à La Petite Foire, lutter avec son panier contre le changement climatique.
​De rapport en rapport depuis sa création en 1988, le GIEC (Groupe d’Experts Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat) alerte le monde du changement climatique et préconise des mesures pour éviter et combattre le réchauffement global. Alors qu'un dernier rapport vient de sortir en octobre 2018, il faut déplorer l'absence de réaction des gouvernements mondiaux si ce n'est à travers des déclarations de bonnes intentions ou des COP dénoncées le lendemain ou trahies l'année suivante. 
Face à cela, il faut bien sûr continuer la lutte politique mais on peut aussi se demander ce que l'on peut faire avec son panier, en tant que consommacteur.

Pour une agriculture biologique, locale et juste

Ce sont les trois grands principes de l'agriculture que l'amap veut promouvoir et que vous trouverez à la Petite Foire : une agriculture paysanne. Histoire de comprendre que prendre un panier c'est aussi choisir un autre monde. 
Pour une agriculture biologique.
Pour une agriculture locale.
Pour une agriculture juste.

Changer la société à coups de panier

Si on réorganisait notre société avec les principes des amap que sont le localisme, le circuit-court et l'écologie, on pourrait découvrir un nouveau monde centré sur la citérritoire...

Bref, changeons le monde à coups de panier, tout simplement...

Pour une consommation écologique et vertueuse
Un Circuit-court plus juste...
Pour un court-circuit salutaire.
Et si le court-circuit gagnait l'énergie.​​
​Vers un circuit-court politique et économique : la citérritoire...​
La citérritoire, lieu de production et de vie.
la citérritoire : une terre de liens
La citérritoire et au-delà? Du local au global.

La Petite Foire et après...

A La Petite Foire, vous avez découvert des producteurs bio, locaux et en circuit-court et vous avez aimé leur produits...
Mais vous, comme eux, mangez toute l'année, alors pourquoi ne pas acheter leurs produits toute l'année?
Vous trouverez ici leurs coordonnées et mode de distribution : vente directe, marché, AMAP.
Alors cliquez sur l'image pour accéder au fichier.

Petite Foire mais grand dessin...

Et grand dessinateur.
Encore merci à Michaël Ribaltchenko, amapien et dessinateur qui nous réjouit avec ce merveilleux  dessin. Quel talent!

​Cliquez pour agrandir.

© Copyright SiteName. Tous droits réservés.