La Belle Plante - Paysans Cueilleurs- Tisanes biologiques

Paysans-cueilleurs

Installé à Blot-L'Eglise, au nord du Puy-De Dôme, le GAEC La Belle Plante réunit Céline Boileau, William Marotte et Alexandre Dufour. Maraîchers par ailleurs, ils ont développé une production de tisanes et d'huiles essentielles biologiques et une nouvelle activité au joli nom de paysans-cueilleurs.

En effet les plantes et herbes sont soit récoltées dans la nature ou dans des jachères, soit cultivées dans leurs champs de manière biologique.

Une belle manière de concilier son activité avec la nature en lui rendant par une culture biologique ce qu'elle donne à travers les plantes sauvages.

Toute la flore en sachets

Les tisanes de la Belle Plante sont nombreuses et variées avec un parti-pris de départ : des infusettes et non du vrac. Ils mettent ainsi directement la nature en sachets et il ne nous reste plus qu'à mettre l'infusette dans nos tasses ou nos tisanières pendant 5 à 10 minutes.  Souvent le vrac est préféré par beaucoup car nous avons de mauvaises expériences d'infusettes de  la grande distribution qui sont le plus souvent des sachets de poussières rehaussés d'arômes. Les infusettes de La Belle Plante n'ont rien à voir et les plantes qu'elles renferment ont des goûts puissants et magnifiques qu'elles libèrent en un moment magique dans les tasses.

La gamme de La Belle Plante est large et se compose soit d'infusions monoplantes soit en mélange. Pour certaines moins connues les photos sont ci-dessous. J'explique principalement le goût de ces infusions car une tisane c'est avant tout un  goût et une boisson mais ces infusions ont bien sûr les vertus thérapeutiques des plantes qui les composent.
- Aspérule odorante : cette fleur printanière des sous-bois a des odeurs de vanille, de foin et de fève tonka. 
- Mélisse : parfum d'agrumes, principalement citronné.
- Menthe verte : c'est la menthe du thé à la menthe avec un parfum subtile.
- Menthe poivrée : c'est la menthe glaciale en infusion et, encore mieux, en tisane froide.
- Verveine : la plante du Velay en Haute-Loire par excellence, au délicat parfum citronné.
- Thé d'Aubrac (ou calament à grandes fleurs) : moins connue, cette plante de sous-bois mêle en finesse des parfums de menthe et d'agrumes. A découvrir.
- Tilleul : odeurs de miel et de fleur, rien à voir avec les classiques sachets poussiéreux.
- Thym doux : le goût du thym bien sûr mais tout en douceur. Des notes d'agrumes plus présentes que l'odeur classique du thym (thymol).
- Vigne rouge : un gout légèrement fruité et une action sur la circulation sanguine.
-  Articulation (Cassis, Reine des prés, Ortie)
- Détente (Mélisse, Verveine, Aubépine, Tilleul)
- Tonus (Thym, Romarin, Menthe verte)
- Purifiante (Frêne, Bouleau, Menthe poivrée)
- Digestion (Angélique, Menthe poivrée, Thym)

Toute la flore en huiles essentielles

La Belle Plante diversifie son usage des plantes sauvages et cultivées en agriculture biologique à travers une gamme d'huiles essentielles, une autre manière de profiter des bienfaits des plantes qu'ils cueillent et cultivent.

- Douglas (Pseudodotsuga menziesii)
- Epicéa commun (Picea Abies) (essence de sapin de Noël! et Oui, ça existe)
- Genévrier cade (Juniprus oxycedrus)
- Laurier noble (Laurus nobilis)
​- Lavande fine (Lavandula angustifolia)
- Origan vert (Origanum heracleoticum)
- Pistachier lentisque (pistaca lentiscus)
- Romarin officinal (Rosmarinus officinalis)
- Sapin géant (Abies grandis) ( 2e essence de sapin de Noël!)
- Thym à thymol (Thymus vulgaris thymolierum)
- Thym à linalol (Thymus vulgaris linaloliferum)
-  Thym à géraniol (Thymus vulgaris geranioliferum)

Les usages et modes d'utilisation de ces huiles essentielles sont très nombreux et très divers alors n'hésitez pas à demander à Céline Boileau des conseils lors de ses  passages à l'amap.
Vous trouverez en cliquant sur l'image ou ci-dessous toutes les indications, contre-indications ou conseils sur ces huiles essentielles.




​Des tisanes mais encore? Un paragraphe pour ceux qui n'aiment pas les tisanes

Les tisanes et bien sûr les plantes et herbes à tisanes jouissent d'une double mauvaise image : soit c'est pour les vieux, soit c'est pour se soigner. Or la première raison de boire une tisane c'est que c'est bon. Une tisane c'est le goût pur d'une plante. Ne pas aimer les tisanes ne veut rien dire, comme ne pas aimer les légumes, les fromages, les désserts,... Beaucoup de ceux qui n'aiment pas les tisanes boivent thé et café qui sont aussi des tisanes. Il faut donc laisser une chance aux différentes plantes et aux différentes tisanes à condition d'avoir des tisanes qui ont du goût comme celles de La Belle Plante. Là encore les tisaniers industriels ont fait du mal à la tisane : personne n'aime une eau chaude au goût de poussière rehaussé de quelques arômes douteux.

Autre façon de découvrir les tisanes : les tisanes froides. On prépare une tisane chaude légère avec environ deux infusettes pour un litre d'eau dans une bouteille en verre, on laisse infuser 5 minutes puis on retire le sachet et on met au frais pour le lendemain. C'est la boisson de l'été : de l'eau, pas de sucre et du goût. Et en plus on peut varier chaque jour les plaisirs. Surprise : même les enfants en raffolent et c'est bien moins sucré que toute autre boisson. Les musts : verveine, mélisse pour les goûts citronnés, menthe poivrée pour la plus rafraîchissante des menthes glaciales. Les plus inattendus : Thé d'Aubrac, fin et complexe, Tilleul mais aussi Digestion et Articulation dont les cocktails de plantes donnent des cocktails rafraîchissants très intéressants.

Pendant qu'on est dans les boissons rafraîchissantes, on peut sortir de la vision santé des tisanes pour se concentrer sur leurs goûts originaux et délicieux. Si on faisait des cocktails avec nos tisanes? Une tisane très concentrée de menthe poivrée peut être la base du meilleur mojito de votre vie. On peut aussi préparer à l'avance un rhum arrangé en faisant macérer quelques jours des infusettes mélisse, verveine ou thé d'Aubrac dans un rhum brun ou des infusettes d'aspérule dans un rhum blond. L'aspérule odorante avec ses arômes vanille, foin et fève tonka se prête particulièrement à cela. Elle est à la base du traditionnel vin de mai allemand et fait partie de la Berliner Weisse, une bière blanche berlinoise. On ne va pas faire de bière chez soi mais pour le vin de mai, il suffit de faire macérer deux ou trois infusettes dans une bouteille de vin blanc sec pendant deux jours avant de consommer bien frais. Pour les amateurs, les alcools très neutres en goût (vodka, vin blanc) se prêtent très bien à ces macérations d'autant plus efficaces que l'on part d'herbes sèches et non fraîches. Cet hiver, il ne faudra pas non plus oublier si vous faîtes un vin chaud qu'une ou deux infusettes de mélisse lui donneront un goût d'agrume magnifique.  

En cuisine et en pâtisserie, ces tisanes peuvent rendre de grands services. Ainsi une infusette verveine remplacera dans une soupe asiatique la citronelle branche que l'on a rarement chez soi. De même la nouvelle saveur à la mode est la fève tonka que l'on peut remplacer par l'aspérule. C'est surtout dans les desserts que ces tisanes permettent facilement de sortir des sentiers battus. Le principe est de donner à un dessert classique un nouveau goût en faisant infuser un sachet de tisane dans un sirop, du lait ou de la crème qui entre dans la recette du plat. Ainsi une salade de fruits change quand on l'assaisonne d'un sirop léger infusé à la verveine, à l'aspérule, à la mélisse, au tilleul ou à la menthe. Ce même sirop peut aussi servir à tremper les biscuits d'une charlotte  ou d'un tiramisu aux fruits. A vous d'assembler les goûts des tisanes et des fruits. On peut aussi faire infuser deux ou trois sachets de tisanes dans un litre de lait chaud avec lequel on fait ensuite une crème anglaise selon la recette normale (sans la vanille) ou toutes autres crèmes utilisées en patisserie. Cette crème anglaise peut ensuite être utilisée dans tous vos désserts classiques : crème anglaise menthe ou verveine avec un gateau au chocolat, aspérule avec une tarte aux pommes ou un creusois. Autre solution : passer cette crème anglaise à la sorbetière pour obtenir une glace verveine, tilleul ou aspérule par exemple. C'est la classe et c'est très facile. Infusées dans une crème liquide chaude, ces tisanes permettent aussi de réaliser des panna cotta très originales comme une panna cotta tilleul arrosée d'un miel léger, ou une panna cotta aspérule qui remplacera à merveille une panna cotta à la fève tonka. Bref, plein de nouveaux goûts que l'on peut utiliser très facilement.

J'en veux, j'fais comment?

Le GAEC La Belle Plante vend ses tisanes et ses huiles essentielles à l'Amap plusieurs fois par an. Les amapiens  sont prévenus à l'avance et soit passent commande auparavant par mail (recommandé), soit choisissent sur place.
​Cliquez sur l'image pour ouvrir la liste bon de commande avec toute la gamme de tisanes et les prix.
Cliquez sur le lien ci-dessous pour les huiles essentielles, leurs usages et leurs prix.

Contact et localisation

GAEC La Belle Plante
Les Tinants
63 440 Blot-l'Eglise
Mél : contact@labelleplante.fr

© Copyright SiteName. Tous droits réservés.