Le Festival Alimenterre 2014

Trois soirées montluçonnaises

Cette année 2014, l'Amap les Courgettes de Notre-Dame a organisé, avec l'aide de l'Association Artisans du Monde- Montluçon, le Festival Alimentaire à Montluçon à travers 3 soirées de débats et de films, les  mardis 4, 18 et 25 novembre à 20h30 à la salle Saint-Jean.
Vous trouverez ci-dessous la présentation de ce festival international, les soirées proposées à Montluçon avec les thèmes, les films , les bandes annonces.

Le festival Alimenterre

Fin 2007, le Festival de films ALIMENTERRE a vu le jour dans un cinéma parisien. Depuis, grâce à la formidable mobilisation du réseau ALIMENTERRE, il a pris une belle envergure.
En 2013, 935 projections-débats recensées ont été organisés en France et à l'étranger, c'est-à-dire en Europe, en Afrique et au Canada. Plus de 54 000 spectateurs y ont participé. Le Festival de films est aujourd’hui la principale activité de la campagne ALIMENTERRE et un excellent vecteur de sensibilisation et d'échanges.
Le Festival de films ALIMENTERRE veut :
- informer de façon objective un public large sur les différents enjeux permettant ou non un accès à une alimentation saine et suffisante pour tous ;
- inciter à une réappropriation de la question alimentaire par les citoyens, en reconsidérant ainsi le travail des agriculteurs ;
- proposer des pistes d'action concrètes pour soutenir un modèle agricole plus équitable, et plus respectueux de l’environnement et des écosystèmes ;
- sensibiliser les futurs professionnels agricoles sur les impacts des modèles agricoles choisis ;
- provoquer des débats participatifs, ouverts voire contradictoires entre tous types d’acteurs sur les questions agricoles et alimentaires.
En France, le festival est organisé par le CFSI et le réseau Alimenterre dont l'Association Anis Etoilé est le relais auvergnat.

En cliquant sur l'affiche vous vous retrouverez sur le site du Festival international et découvrirez la bande annonce de l'édition 2014.

Le 4 novembre : Du local au global.

Comment nos actes individuels et quotidiens ont-ils des conséquences globales? C'est autour de cette question fondamentale que tourne cette première soirée.
Deux films pour réfléchir : 
Jus d'orange, une réalité acide. de M.Lay, 2013.
Un jus d’orange frais chaque matin …peu importe la météo, c'est un rayon de soleil qui balaye la table du petit déjeuner ! Les Français raffolent de cette boisson, qui serait saine, naturelle et pleine de vitamines. Mais les spots télévisés cachent une réalité bien plus acide. Nous suivrons durant 12 000 kilomètres le long voyage du jus d’orange, des orangeraies brésiliennes, où les conditions de travail sont pénibles et les vergers arrosés de pesticides, jusqu’à la table de nos vacances, où il y a aussi quelques pépins !
Accédez à la bande-annonce du film en cliquant sur le titre.
- Food savers de V. Thurn, 2013, Film en VOST.
Après Taste the waste (sélection du Festival ALIMENTERRE 2013) qui dénonçait le gaspillage alimentaire en Europe, Valentin THURN propose des solutions. Du fermier au consommateur, du cuisinier aux responsables de supermarchés, tous cherchent et trouvent de réelles solutions pour lutter contre le gaspillage alimentaire.
Cliquez sur la photo pour accéder à la bande annonce.

Le 18 novembre : Nourrir les villes

En 2010, une révolution silencieuse a eu lieu : l'humanité est devenue majoritairement urbaine. Jusque là, l'humanité vivait principalement à la campagne et y produisait sa nourriture.
Aujourd'hui et plus encore demain, comment va se nourrir cette humanité urbaine loin de la campagne nourricière?
C'est là l'enjeu fondamental de notre monde et celui de cette deuxième soirée centrée sur un film : 
Nourrir les villes : un enjeu pour demain de I.Martins 2013.
 En 2050, nous serons entre 9 et 10 milliards d’habitants sur la planète, en majorité urbains. Pour nourrir les villes du futur, différents modèles ont récemment vu le jour, aux antipodes les uns des autres. Entre une agriculture de plus en plus industrialisée aux serres géantes, et des productions « bio » en jardins partagés, comment nos sociétés souhaitent-elles s’alimenter ? D’un agro-parc géant à Bengalore (Inde) jusqu’à Berlin, capitale de l’agriculture urbaine, le tour d’horizon est vaste et alimente le débat.
​Cliquez sur la photo pour accéder à la bande annonce.

Le 25 novembre : Paysans sans Terre.

Le rôle du paysan, de l'agriculteur est de se nourrir et de nourrir les autres. Or le monde actuel souffre d'une contradiction dramatique : 1 milliard d’êtres humains souffrent de la faim et paradoxalement ce sont des paysans. 
- Sans terre, c’est la faim de A. Miller, 2013.
A travers trois exemples (Cambodge, Mali, Ouganda), le film décrit l’accaparement des terres qui fait que les paysans ne peuvent plus se nourrir.
​Cliquez sur la photo pour accéder à la bande annonce.

Pratique

Les soirées ont lieu Salle Saint-Jean, 2 rte de Villebret à Montluçon, au dessus du Patapain direction Néris - Villebret. N'hésitez pas à cliquer sur la carte pour agrandir.

Les 4, 18 et 25 novembre 2014 à 20h30.

L'entrée est gratuite sur libre participation : vous donnez ce que vous voulez et, nous, on s'en servira pour faire d'autres actions, d'autres projections. 

Communication

Pour ceux qui voudraient informer leurs amis, leurs relations, leurs adhérents, leurs clients... bref tout le monde,  de ce festival et que nous remercions chaleureusement, nous vous proposons ce web flyer avec informations et liens que vous pouvez télécharger pour l'envoyer par mail. Vous pouvez aussi l'imprimer pour garder les infos avec vous.

Pour télécharger le webflyer en pdf, cliquez sur l'image.

© Copyright SiteName. Tous droits réservés.